Imprimer

Barbecue et bactéries

En cette saison de barbecues, jetons un peu de lumière sur les microorganismes qui peuvent contaminer les viandes et sur les maladies qu’ils entraînent.

Salmonellose

La salmonellose est une infection digestive due à une bactérie appartenant au genre salmonelle (ou Salmonella, son nom latin). Plus précisément, c’est le plus souvent la bactérie Salmonella enteritidis qui est responsable de cette infection dont on peut être victime par une belle soirée de barbecue en dégustant du poulet qui n’aura pas été suffisamment cuit, par exemple. Cette intoxication de l’organisme est causée par les toxines sécrétées par ladite bactérie.

Maladie du hamburger

Le genre salmonelle est de la famille des Enterobacteriaceae, tout comme l’espèce bactérienne Escherichia coli, plus communément appelée colibacille ou E. coli, dont certaines souches sont à l’origine de la colite hémorragique. Vous avez sûrement déjà entendu parler de cette inflammation sous les appellations plus courantes de maladie du hamburger ou de syndrome du barbecue. La colite hémorragique, du reste, a en commun avec la salmonellose certains de ses symptômes.

Sources de contamination

La salmonellose peut être contractée, certes, par l’ingestion de volaille, de produits laitiers ou de produits de la mer, mais, contrairement à ce que l’on croit souvent, la viande hachée peut également être une source de contamination. Par ailleurs, la colite hémorragique peut résulter tout aussi bien de la consommation de volaille que de viande de porc ou de celle de bœuf haché.

Pour en apprendre davantage, nous vous invitons à consulter les fiches salmonellose, salmonelle, Escherichia coli et colite hémorragique de notre Grand dictionnaire terminologique.