Imprimer

« L’athlète a brisé son propre record du monde. »

Les Jeux olympiques fournissent souvent l’occasion à certains athlètes d’améliorer des marques mondiales. Rappelons-nous cependant que l’expression briser le, un record nous vient de l’anglais to break the, a record. En français, on dira plutôt qu’un athlète a battu le record, qu’il a établi un nouveau record ou qu’il a amélioré son propre record, et si l’ancienne marque a été de beaucoup dépassée, on pourra dire, un peu familièrement, que le record a été pulvérisé. Au Québec surtout, on entend également fracasser un record qui rappelle l’image de pulvériser.

Au fait, des temps record ou records? des vitesses record ou records? Pour le savoir, nous vous invitons à consulter l’article Record de notre Banque de dépannage linguistique.