Imprimer

« On peut commencer. Tout le monde sont là… »

Qui n’a pas déjà entendu cet emploi d’un verbe au pluriel ayant comme sujet tout le monde : tout le monde peuvent se tromper, tout le monde s’en vont… La locution tout le monde a bien sûr un sens de pluralité puisqu’elle renvoie à un ensemble d’êtres humains. Mais elle est bien au singulier grammaticalement, les trois mots tout, le et monde étant tous singuliers. On dira donc : Tout le monde est là! Tout le monde peut se tromper. Tout le monde s’en va…, en veillant à accorder le verbe selon la règle habituelle d’accord avec le sujet et non selon le sens.

Pour en savoir davantage sur des questions d’accord semblables, vous pouvez consulter les articles Groupe, foule, troupe et Emploi fautif de leur et de leurs de la Banque de dépannage linguistique.