Imprimer

Charles IX et le poisson d’avril

« Selon l’hypothèse la plus courante, il faut remonter à 1564 pour expliquer la naissance des attrapes du premier avril. Cette année-là Charles IX décida que le premier jour de l’année serait le 1er janvier et non plus le 1er avril (en gros, le début du printemps, quand "s’ouvre" – du latin aperire, "ouvrir" – une nouvelle période). Le changement de calendrier entraîna le déplacement des coutumes, dont les étrennes.En souvenir de l’ancienne date, par nostalgie réelle ou par envie de créer une occasion de rire, des Français ont dû prendre l’habitude de faire des petits cadeaux parodiques, puis la majorité a fini par jouer le jeu et par faire du "premier avril" la journée de l’attrape, de la tromperie gentille, du petit canular avant la lettre. »

Christian Moncelet, Les mots du comique et de l’humour, [Paris], Les Éditions Belin, 2006, p.477,  (Collection Le français retrouvé)

 

Archives