Imprimer

Home staging

Dans le domaine de l’immobilier, on note depuis quelques années l’emploi du terme home staging pour désigner une nouvelle tendance apparue aux États-Unis dans les années 1970, mais qui a connu un essor prodigieux dans les années 1990 et est en passe de devenir incontournable dans le processus de mise en vente d’une propriété. Ce terme renvoie en fait à une opération qui consiste à rendre une propriété accueillante et attrayante tout en lui conservant un aspect neutre, et ce, dans le but de la vendre plus rapidement et à meilleur prix. D’abord une affaire de professionnels de l’immobilier, cette démarche est aujourd’hui devenue une entreprise à laquelle participent davantage des professionnels de la décoration et de l’aménagement intérieur, quand elle n’est pas assurée par les propriétaires eux-mêmes qui s’y mettent de plus en plus.

En français, on trouve déjà quelques équivalents en usage, dont valorisation immobilière, valorisation résidentielle et mise en valeur de propriété, trois termes retenus par l’Office. Quant à mise en scène immobilière, qui est parfois employé, il traduit l’idée contenue dans home staging. Toutefois, on peut craindre que cette appellation en français se teinte d’une connotation négative : mise en scène ne pourrait-il pas suggérer que le vendeur tente de dissimuler quelque chose à l’acheteur, de le berner? Comme l’objectif n’est absolument pas de cacher quoi que ce soit à l’acheteur mais, au contraire, de faire ressortir tout le potentiel de la propriété, il nous semble plus positif de parler de valorisation ou de mise en valeur.

Pour en savoir plus sur ce concept, nous vous invitons à consulter la fiche valorisation immobilière dans notre Grand dictionnaire terminologique.