Imprimer

Vote mob

Les jeunes ont répondu de belle façon au défi lancé par l'humoriste canadien anglais Rick Mercer de prendre 20 minutes pour aller voter (1), et ce, en se servant de moyens qui sont les leurs : des rassemblements de jeunes étudiants pour tourner une vidéo, avec musique, humour et joie de vivre, et surtout un message je vote!. Depuis quelques semaines, ces mouvements ont fait boule de neige dans les campus anglophones au pays, les francophones ont emboîté le pas.

De quoi s'agit-il?

Ce que les Canadiens anglais ont appelé vote mob est en fait une activité collective pour inciter les jeunes, traditionnellement peu enclins à s'exprimer le jour du scrutin, à exercer leur droit de vote aux élections fédérales du 2 mai prochain. Cela consiste le plus souvent en un rassemblement au cours duquel une vidéo est tournée par les étudiants des collèges et des universités, dans laquelle on voit des jeunes pleins d'entrain brandir des pancartes ou scander des slogans, sérieux ou amusants, le tout sur fond musical. Leur message est clair : affirmer qu'ils iront voter et faire savoir les enjeux qui les préoccupent. Il ne s'agit pas d'une manifestation partisane, mais d'un mouvement pour encourager simplement les jeunes à voter, peu importe le parti qu'ils choisiront d'appuyer. Comment nommer cette activité en français? Selon le contexte, on pourra parler d'un ralliement, d'une mobilisation, d'un rassemblement pour le vote, d'une manifestation éclair, ou encore tout simplement d'un appel au vote.


1 « This time around, do the unexpected, take 20 minutes out of your day and do what young people all over the world are dying to do: vote. »