Imprimer

War room

La politique emprunte souvent ses images au vocabulaire militaire. Ne parle-t-on pas de QG, de campagne et de... war room? Mais comment rendre cette appellation en français?

Métaphore récente en politique – elle remonterait à l'ère Clinton – le ou la (les deux genres sont attestés dans la presse) war room désigne non seulement le lieu physique, équipé des moyens techniques pour recueillir des informations et en diffuser, mais encore le noyau de personnes qui s'y réunit. Cette équipe, qui compte notamment des conseillers en communication et des stratèges, est mise en place pour réagir rapidement à une situation de crise, mais aussi pour élaborer des stratégies.

Selon le contexte, on exprimera ces réalités en français par des termes aux allures également militaires, soit centre nerveux des opérations, centre névralgique, siège opérationnel, centre opérationnel (ou des opérations) ou, pour parler plutôt des personnes, on pourra recourir à des termes comme cellule de crise, équipe de stratèges, équipe de choc ou état-major.