Imprimer

De l’information confidentielle oui, mais pas privilégiée!

Saviez-vous que l’emploi de l’adjectif privilégié dans l’avis de confidentialité que plusieurs insèrent au bas de leurs courriels (par exemple : Ce courriel est une communication privilégiée et confidentielle ) est un anglicisme? Dans ce contexte, privilégié est employé sous l’influence de l’anglais privileged qui signifie, en parlant d’une information, qu’elle est confidentielle ou qu’elle a été obtenue dans l’exercice de fonctions (et, pour cette raison, doit être protégée par le secret professionnel), ou encore qu’elle est réservée à un cercle restreint de destinataires. Ce sont des acceptions que privilégié ne possède pas; en français, l’emploi de confidentiel suffit généralement à alerter le lecteur du message que son contenu ne doit pas être divulgué.

Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez vous reporter à l’article Avis de confidentialité de la Banque de dépannage linguistique ainsi qu’aux pages 199 et 200 du Français au bureau (sixième édition).