Imprimer

Les mots de la grippe aviaire

Le spectre de la transmission de la grippe aviaire chez l’humain se fait de plus en plus présent. Les autorités se préparent et un flot d’informations nous arrive, mais dans un jargon parfois hermétique pour le commun des « mortels ». Nous vous proposons quelques fiches de notre Grand dictionnaire terminologique qui vous aideront à décoder plus aisément le discours autour du phénomène.

Vous y trouverez notamment les termes grippe aviaire, grippe aviaire H5N1 et grippe humaine H5N1 qui désigne la forme humaine de la précédente, médicament antiviral ou, substantivement, un antiviral, substance active qui combat un virus, antineuraminidase, antiviral spécifique comme le phosphate d'oseltamivir et le zanamivir, médicaments commercialisés respectivement sous les marques Tamiflu et Relenza. Avec le stockage massif d’antiviraux par les gouvernements et la pénurie qui en résulte, il est aussi question du danger de l’apparition sur le marché de médicaments contrefaits.

Pour qu’il y ait transmission interhumaine, le virus aviaire présent chez l’animal doit se recombiner avec un autre virus, humain cette fois, on parle alors de virus réassorti, et plus spécifiquement de virus humanisé. Une fois cette étape franchie, le risque de pandémie de grippe est élevé; il est aussi question de vaccin antipandémique, administré systématiquement à l’ensemble d’une population afin de prévenir ou de combattre une pandémie. Dans le cas de cette épidémie appréhendée cependant, le vaccin anti-H5N1 a déjà son nom, mais en est encore au stade de la recherche virologique.

Nous vous invitons également à consulter les textes Épidémie, endémie et pandémie (capsule) et Grippe aviaire (Saviez-vous que…?) des archives de notre page d’accueil.

N'oubliez pas de consulter le glossaire thématique Grippe aviaire et pandémie.