Imprimer

Des sans-abris

La langue évolue, les règles changent parfois, imperceptiblement. Voici un changement qui mérite cependant d'être signalé. Les dictionnaires acceptent désormais l'ajout du s au mot sans-abri au pluriel, allant ainsi dans le sens de ce que recommandaient les rectifications de l'orthographe. Et non seulement le Petit Robert le consigne maintenant, mais il le préfère à l'invariabilité, reléguant dans une note le fait que l'on puisse trouver aussi le mot invariable. Les autres dictionnaires usuels admettent également la marque du pluriel : sans réserve dans le cas du Dictionnaire Hachette et en se retranchant derrière les rectifications pour le Petit Larousse. Donc, à l'approche de la Nuit des sans-abri, n'hésitez pas à faire varier le mot au pluriel sans toutefois condamner l'invariabilité, qui était la règle. Les deux resteront possibles.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la fiche sans-abri dans notre Grand dictionnaire terminologique.