La capsule
Imprimer

Des chiffres qui nous font tourner la tête!

Le rapport indique que 1,3 milliard de dollars a été ou ont été dépensé(s)? Un million de dollars sera ou seront consacré(s) à… On apprend que 99 % des usagers se dit ou se disent satisfait(s), alors que seulement 1 % se déclare ou se déclarent insatisfait(s)? Le tiers des participants s’est ou se sont déclaré(s) en faveur?

Ce ne sont là que quelques-unes des questions qu’on peut se poser lorsqu’on doit écrire des chiffres, des montants, des pourcentages ou des fractions. Généralement, le nombre du complément ou le sens nous dicte l’accord. Ainsi, dans la phrase Le rapport indique que 1,3 milliard de dollars…, on privilégiera généralement l’accord avec le complément (dollars) si celui-ci est exprimé; s’il est sous-entendu, on fera l’accord avec la somme : … que 1,3 milliard de dollars ont été dépensés, mais
1,3 milliard a été dépensé
(milliard au singulier parce qu’il y en a moins de deux).
Le même raisonnement nous fera choisir d’accorder plutôt au pluriel Un million de dollars seront consacrés à… et au singulier Un million ira à la Culture. Mais ce raisonnement ne peut s’appliquer systématiquement, on trouve des cas où un sujet pluriel sera plutôt suivi d’un accord du verbe au singulier, par exemple : Cinq mille dollars lui sembla une petite fortune; ici, tous ces dollars sont vus comme un tout.

Dans le cas d’un pourcentage suivi d’un complément, on a le choix de faire l’accord du verbe avec le pourcentage (au singulier s’il est inférieur à deux et au pluriel dans les autres cas) ou avec le complément (singulier ou pluriel, selon le cas). C’est le sens ou l’importance que l’on veut accorder soit à la proportion, soit à l’ensemble exprimé par le complément qui pourra nous guider. On constate cependant qu’en général, la tendance est à faire l’accord avec le complément. Ainsi, dans le contexte : seulement 1,5 % des usagers…, on aura plutôt tendance à donner la parole aux usagers : seulement 1,5 % des usagers se disent insatisfaits. Dans un contexte semblable, 30 % de la population, on fera plutôt l’accord au singulier avec population (30 % de la population se dit…) bien que l’accord avec le pourcentage (au pluriel) soit aussi possible : 30 % de la population se disent… Et pour compliquer le tout, lorsque le complément d’un pourcentage est sous-entendu, si ce complément est pluriel et qu’il désigne des personnes, l’accord se fera en genre et en nombre avec celui-ci, par exemple : D’après un sondage mené auprès de 2 500 femmes, 1 % ont répondu qu’elles… Par ailleurs, si le complément sous-entendu est singulier, l’accord se fera avec le pourcentage au masculin pluriel sauf pour les pourcentages inférieurs à 2 %. On aura donc : Le montant de la masse salariale est connu et on sait déjà que 1,5 % servira… et que 25 % iront à… Quant à la façon d’écrire le pourcentage, on a le choix entre l’écriture en toutes lettres, dix pour cent (généralement dans un texte suivi de registre soutenu) ou le recours aux chiffres et à l’abréviation, qui est la manière la plus courante de le faire en n’oubliant pas toutefois d’insérer un espacement insécable entre le nombre et le symbole : 10 %.

Ces explications valent aussi pour les fractions, ainsi dans l’exemple Le tiers des participants s’est ou se sont déclaré(s) en faveur, on choisira d’accorder le verbe au singulier ou au pluriel selon que l’on veut mettre l’accent sur le pourcentage ou sur les participants. Par contre, si nous avions les deux tiers de l’électorat, le déterminant pluriel les exigerait l’accord du verbe au pluriel : Les deux tiers de l’électorat ont voté en faveur.

Si vous voulez en savoir plus sur toutes ces questions, nous vous invitons à consulter plusieurs articles dans notre Banque de dépannage linguistique dont ceux regroupés dans le sous-thème Sujet qui est une expression de quantité, ainsi que les articles Nombre fractionnaire inférieur à deux et Participe passé précédé d’une fraction, d’un pourcentage ou d’un nom numéral. Vous trouverez également de nombreuses explications dans Le français au bureau.

Archives Fermer