Imprimer

La dictée, selon Jean-Pierre Ronfard

« Ce jeu de mots, ce jeu avec les mots qu'est, en fait, l'exercice de la dictée, n'avait jamais pris pour lui l'apparence d'une torture imposée ou subie; c'était plutôt une aventure, un jeu d'embuscade où l'on s'engage hardiment, sûr de son savoir, mais appréhendant les passages où l'on risque de trébucher - c'est dans ce danger que réside le défi, le plaisir, la gloire. Démarche rudimentaire, primaire, - comme l'école où elle se pratique - , la dictée, avec ses énigmes et ses facilités, lui était toujours apparue comme la sente, le layon secret qui, le menant au coeur de la forêt des mots, à travers broussailles, taillis, futaies, lui permettait de découvrir et d'expérimenter, d'éprouver physiquement, grain à grain, de l'oreille à la pensée et de la pensée au geste, l'organisation tellurique de la langue. »

Les mots
étude théâtrale de Jean-Pierre Ronfard et Sylvie Daigle