Imprimer

Une vérité de La Palice

En a-t-il fait couler de l’encre, ce brave seigneur de La Palice!

Jacques de Chabannes naquit en 1470 et se fit remarquer comme un fameux capitaine lors des guerres d’Italie; il devint en 1515 maréchal de France, se distingua dans toutes les grandes batailles, Fornoue, Ravenne, Marignan et Pavie, où il trouva la mort, d’un coup d’arquebusade tiré à bout portant.

Ses soldats, pour lui rendre hommage, chantèrent aussitôt sa bravoure : « Un quart d’heure avant sa mort, il faisait encore envie. »

Ce vers fut mal compris puis déformé en : « Un quart d’heure avant sa mort, il était encore en vie », surtout après que La Monnoye eut composé en 51 couplets La Chanson de M. de La Palice, dans laquelle on jouait avec ce fameux vers :

Il mourut le vendredi,
le dernier jour de son âge;
S’il fût mort le samedi,
Il eût vécu davantage.

Dès lors, une vérité de La Palice fut une vérité d’une niaise évidence, un truisme prêtant à rire.

Gilles Henry,
Petit dictionnaire des expressions nées de l’histoire,
Éditions Tallandier, 1993, pages 79-80.