Imprimer

Plaidoyer pour les termes

« Dans la bouche des gens de mer, il existe quinze mots pour ce que les terriens appellent une corde; la chose que les ignorants du bois ou du fer dénomment une poutre, les couvreurs et les charpentiers la désignent par dix termes au moins; ainsi, les ardoisiers, les motoristes, jardiniers, vétérinaires, etc., usent chacun d'un vocabulaire luxuriant et précis, souvent superbe, pour décrire les outils et les objets de leur métier. Ne parlons pas des sciences, dont la fonction cognitive gît, souvent, dans leur syntaxe et leur terminologie. »

Michel SERRES, Le Monde de l'éducation, février 1998.