Actualités - La capsule.
Imprimer

Entrepreneuriat

Le terme entrepreneuriat a été formé à partir du mot entrepreneur au sens de « créateur d’entreprise ». Le sens premier du terme, créé en 1984 à l’Office québécois de la langue française, est celui de « fonction de créateur d’entreprise ». Par extension, entrepreneuriat en est venu à signifier couramment « création d’entreprise ». Le terme et le concept sont désormais au cœur d’une importante terminologie qui s’est développée au fil du temps. Il est aujourd’hui question notamment d’entrepreneuriat technologique, d’entrepreneuriat féminin, de centre d’entrepreneuriat ou encore d’entrepreneuriat durable.

Par ailleurs, on constate une certaine confusion liée à l’emploi du terme autant dans la langue générale que dans les milieux spécialisés. Traduire systématiquement entrepreneurship, dans toutes ses acceptions, par entrepreneuriat peut engendrer un manque de clarté sur le plan conceptuel en français. On recommande de le traduire en français par des termes variés qui n’entraînent aucune ambiguïté de sens et de restreindre l’usage d’entrepreneuriat au sens de « création d’entreprise ».

Il n’y a aucun intérêt à donner à entrepreneuriat des sens pour lesquels le français possède déjà des termes précis et largement employés comme innovation, développement d’entreprise, portage de projets innovants, mentalité d’entrepreneur, métier d’entrepreneur, esprit d’entreprise, capacité de passer à l’action, qualités d’entrepreneur ou esprit de création d’entreprise. Les terminologies dérivant d’entrepreneuriat dans ces nombreux sens risqueraient de s’entremêler, créant ainsi une confusion non souhaitable.

Pour en savoir plus sur les réflexions et les recommandations de l’Office dans ce domaine d’activité, nous vous invitons à vous reporter au document Recommandations sur l’emploi des termes entrepreneuriat, entrepreneurial et entreprendre, que vous pouvez consulter dans notre site sous l’onglet Lexiques et vocabulaires.