Capsule hebdomadaire
Imprimer

Halloween, Toussaint et jour des Morts

L'automne revient avec ses trois fêtes, d'origine celtique, et au moins autant de questions sur la manière d'écrire leurs noms.

L'Halloween (de l'anglais All Hallow Even, qui signifie « veille de la Toussaint ») se célèbre au Canada et aux États-Unis le 31 octobre. Cette coutume est bien ancrée au Québec où elle existe depuis près d'un siècle. Le nom féminin Halloween débute par un h majuscule, qui est muet, d'où l'élision de l'article et de la préposition (l'Halloween, d'Halloween). En France, où cette fête est commercialisée depuis peu, directement sous l'influence américaine, on ne met pas d'article devant le mot (C'est Halloween, fêter Halloween). On peut sans doute voir dans le fait que les Québécois font précéder Halloween d'une élision un signe de l'intégration linguistique du mot qui n'est plus senti comme étranger. En outre, la création de l'expression passer l'Halloween, qui a un sens tout à fait particulier au Québec, soit celui de « passer de maison en maison, en portant un déguisement, pour recueillir des friandises », est un signe de plus de l'intégration du mot dans la langue.

La Toussaint, « fête de tous les saints », qui à l'origine marquait le nouvel an celtique, est célébrée le 1er novembre. Toussaint s'écrit avec un t majuscule.

Le jour des Morts, qui est le 2 novembre, suit la règle générale de l'écriture des noms de fêtes civiles ou religieuses qui comportent le mot jour ou le mot fête : seul le mot spécifique, ici Morts, débute par une majuscule.

Pour en savoir plus, consultez les articles Halloween, Toussaint et jour des Morts dans notre Banque de dépannage linguistique, dans la section Noms particuliers que vous trouverez sous le thème plus général des Majuscules. Nous vous invitons également à consulter la fiche Halloween dans notre Grand dictionnaire terminologique.