La capsule
Imprimer

Hypersexualisation et code vestimentaire

Ces dernières années, on a beaucoup entendu parler d'hypersexualisation. Le terme, qui semble un peu didactique, se répand depuis quelques années, notamment depuis que la publicité érotise nos jeunes adolescents, voire nos enfants. On parle d'hypersexualisation surtout pour dénoncer l'excès. La mode des pantalons à taille basse et des hauts très courts, moulants, ou des camisoles (ou camis) à fines bretelles incite bien des jeunes à nous dévoiler une bonne partie de leur anatomie. Depuis quelques années, bon nombre d'écoles ont adopté un code vestimentaire pour simplifier leurs rapports avec les élèves sur ce plan. Ce code, qui vient préciser ce qui est acceptable, mais surtout ce qui ne l'est pas, dans l'habillement des élèves, s'ajoute au code de vie, ou code de conduite, de l'école qui vise à baliser le comportement des élèves et à assurer le respect de chacun. Certaines écoles vont plus loin en imposant un uniforme. Il faut dire qu'au fil du temps, le concept d'uniforme scolaire a grandement évolué, passant d'une tenue bien précise et souvent austère à un ensemble de vêtements aux couleurs et au style déterminés par l'école et à partir desquels les élèves peuvent composer leur propre garde-robe.

Pour en savoir plus sur certaines de ces notions, nous vous invitons à consulter les fiches code de vie, code vestimentaire et uniforme scolaire de notre Grand dictionnaire terminologique.