La capsule : vive les festivals estivaux
Imprimer

Des mots venus d'Orient…

« Je passais les vacances dans un petit bled, chez mon grand-père. Il était toubib. Le soir venu, on s'installait sur un vieux sofa cramoisi pour une partie d'échecs, lui sirotant une tasse de café, moi dégustant un sorbet à l'orange. Des effluves de lilas, de jasmin, nous arrivaient du jardin où mon frère, qui avait passé toute la sainte journée à réviser son algèbre, cavalait dans tous les azimuts avec le chien, un sloughi nommé Pacha. »

Extrait de l'ouvrage Les mots voyageurs : petite histoire du français venu d'ailleurs, de Marie TREPS, Éditions du Seuil, 2003, p. 71