La capsule
Imprimer

Congrès, partis et partisans: règles d’écriture

Dans l’actualité de la dernière semaine, on relève la tenue à Montréal du XXIXe Congrès du Parti libéral du Québec. Récapitulons les règles d’usage entourant l’écriture d’une telle dénomination.

Précisons d’abord que cette dénomination ne s’écrit pas en italique mais en caractères romains. Puis, il y a la question de l’adjectif numéral ordinal : il s’écrit le plus souvent en chiffres romains, mais l’emploi de chiffres arabes est tout aussi correct. Le nom générique de l’appellation de l’événement, en l’occurrence congrès, prend une majuscule (comme en prendraient exposition, festival, salon, etc.). Cependant, s’il est question de plusieurs de ces événements, la dénomination perd son caractère unique et donc sa majuscule; on écrira, par exemple : les trois derniers congrès libéraux.

Quant aux dénominations de partis politiques, l’usage recommandé est de mettre la majuscule au premier nom et à l’adjectif qui l’accompagne, mais seulement si celui-ci précède le nom. Ainsi, on écrira le Parti libéral (et non le Parti Libéral),  le Bloc québécois, Québec solidaire, le Nouveau Parti démocratique. Évidemment, lorsque le mot parti ne fait pas partie de la dénomination de la formation politique, il ne prend pas la majuscule; on écrira, par exemple : le chef du parti de l’Action démocratique du Québec mais le chef du Parti québécois, du Parti libéral ou du Parti vert.

Les dénominations de partis politiques peuvent s’abréger  par un sigle. Pour des raisons de simplification et d’uniformisation, il est désormais conseillé d’écrire les sigles sans points abréviatifs, même si l’emploi des points reste correct. Ainsi, on écrira PLQ, PQ, ADQ, PVQ ou QS pour désigner les partis québécois provinciaux, ou encore, pour les partis fédéraux, PLC, PC, BQ, NPD ou PVC.

Enfin, on retiendra que les appellations désignant les membres, militants, électeurs, partisans ou sympathisants des divers partis ou mouvements politiques s’écrivent avec la minuscule, par exemple : les libéraux réunis en congrès, mais aussi les socialistes, les conservateurs, les verts, les républicains, les démocrates, etc.

Pour en savoir plus sur ces questions, consultez les articles Partis politiques et Points abréviatifs dans les sigles de la Banque de dépannage linguistique.