La capsule
Imprimer

Lounge et sa famille

On croit parfois que certains emprunts anciens ne sont plus en usage, alors qu’ils peuvent connaître une seconde vie. C’est le cas du terme anglais lounge dont les équivalents français (salon, bar, salon de bar, bar-salon, salon d’hôtel, salle de détente), utilisés selon les contextes, semblaient implantés durablement dans l’usage. Mais depuis quelques années, l’emprunt lounge connaît une nouvelle vitalité en français. Plusieurs bars se nomment maintenant lounge ou bar lounge. Dans ces bars, on diffuse souvent de la musique lounge. On remarque également l’emploi fréquent du terme
resto-lounge. Ces emprunts sont loin d’être irremplaçables. La prononciation difficile de lounge plaide à elle seule en faveur de la proposition de termes français ou d’équivalents de remplacement qui sont déjà en usage.

Un bar lounge est un bar branché dont l’ambiance ressemble à celle d’un salon confortable. Le terme bar d’ambiance est déjà couramment utilisé en français pour désigner ces bars à la mode. L’appellation bar-boudoir est également disponible, même si elle est peu fréquente. La musique lounge, qu’on peut écouter dans ces lieux nocturnes, est une musique au rythme plutôt calme qui se veut accessible et décontractée. Bref, c’est une « musique d’ambiance ». Pourquoi ne pas utiliser cette appellation à la place de musique lounge? On trouve aussi musique de bar dont l’emploi est approprié dans certains contextes.

Mais comment nommer autrement que par l’emploi de resto-lounge ces restaurants chics et branchés dont on peut dire que l'aménagement et le décor (mobilier, éclairage, musique, etc.) sont choisis pour créer une ambiance confortable de salon? L’appellation restaurant-boudoir, nouvellement attestée dans l’usage, décrit bien ce type de restaurant et elle peut avantageusement remplacer l’emprunt resto-lounge. On peut également recourir à la forme simple restoboudoir.

Pour en savoir davantage au sujet de ces emprunts, nous vous invitons à consulter Le grand dictionnaire terminologique.