La capsule
Imprimer

De la compote, de la purée, du jus… de pomme ou de pommes?

Qui n’a jamais hésité sur le singulier ou le pluriel du complément dans des constructions du type jus de pomme ou compote de pommes? La saison des pommes est une belle occasion de se poser encore une fois la question, à laquelle nous essaierons cette fois de répondre.

Il faut savoir qu’il n’y a pas de règle simple, absolue, sur l’accord à privilégier; il n’y a que des tendances, et la consultation de plusieurs ouvrages de référence laisse voir le flottement existant. Néanmoins, nous vous proposons quelques points de repère.

Le complément qui détermine les mots confiture, compote, coulis, marmelade, pâte ou purée se met généralement au pluriel. Pourquoi? Probablement parce que les fruits ainsi transformés sont encore plus ou moins visibles sous ces formes, contrairement à la gelée, au jus, à la liqueur ou au sirop, dans lesquels rien ne subsiste de l’apparence première du fruit dont ils sont tirés. C’est pourquoi, avec ces derniers mots, la tendance est à mettre le complément au singulier (gelée de pomme, jus d’orange, liqueur de bleuet, sirop de fraise). En revanche, on mettra le pluriel à jus de fruits ou de légumes puisqu’on comprend qu’il contient plusieurs fruits ou légumes différents.

Un dernier détail sur les pommes : rappelez-vous que pomiculteur ou pomicultrice, tout comme pomiculture et pomicole, s’écrivent avec un seul m contrairement à pomme et à pommier.

Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous invitons à consulter l’article Confiture, compote, jus de... de notre Banque de dépannage linguistique. Et si cette difficulté vous en rappelle une autre, plus générale mais du même ordre, qui vous fait hésiter entre, par exemple, un secteur d’activité ou d’activités, un centre de recherche ou de recherches, ou encore des offres d’emploi ou d’emplois, vous pouvez également consulter notre article Nombre du complément du nom.