Imprimer

Tailgate party

La fièvre du football revient comme chaque automne et avec elle, les tailgates. Ces rassemblements festifs nous sont venus des États-Unis où ils se tiennent depuis quelques dizaines d’années. Il s’agit en fait de se retrouver entre amateurs, quelques heures avant la partie, dans une aire de stationnement à proximité du stade. Et c’est là que la fête commence alors que les participants sortent de l’arrière de leur voiture ou de leur camionnette – en laissant le coffre ou le hayon (tailgate en anglais) ouvert – tout ce qu’il faut pour y tenir un méga-pique-nique, qui peut même s’apparenter à un barbecue avec notamment des grillades, des hamburgers et des hot-dogs.

Comment traduire cette activité en français? Le terme fête d'avant-partie a l'avantage de bien rendre le caractère festif de ces rassemblements. On peut aussi parler de rendez-vous d'avant-partie, le mot rendez-vous évoquant d’abord le fait de se retrouver en un lieu convenu, et comme on peut y tenir aussi d’autres activités, comme des ateliers ou des conférences sur le football, rendez-vous permet de ne pas réduire ces rencontres sociales au seul repas en plein air. En revanche, si ce dernier aspect est au cœur de ces rassemblements, on peut alors parler de pique-nique (ou piquenique en orthographe rectifiée) d’avant-partie. Toutes ces dénominations peuvent avantageusement remplacer l’anglais tailgate ou tailgate party.

Il semble enfin que l’engouement pour ce type de rassemblements ait favorisé son extension à d’autres manifestations sportives (notamment le hockey et le baseball) et même à des activités tout autres comme les concerts rock (… d’avant-concert dans ce cas), et ce, aux États-Unis comme au Canada.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la fiche fête d'avant-partie du Grand dictionnaire terminologique.