Capsule du 29 janvier 2004
Imprimer

La vie en blanc

Janvier, c'est le mois blanc, le mois du blanc : les commerçants annoncent la semaine ou la quinzaine du blanc, ceux et celles qui ne sont pas frileux pratiquent la pêche blanche, et, bien sûr, la neige donne le ton.

Mais s'il y a aussi le blanc de poulet, le blanc d'œuf, le blanc de baleine, le blanc de chaux, le blanc d'Espagne, le blanc de l'œil, le blanc de blancs même, il n'y a pas de blanc de chèque. À la place, on parle plutôt de formule de chèque ou de chèque tout court. Par contre, on peut, si on veut, donner un chèque en blanc à quelqu'un, au sens propre, c'est-à-dire sans y indiquer le bénéficiaire ni la somme à payer, ou au sens figuré, c'est-à-dire en le laissant agir comme il l'entend.

D'après Mots pratiques, mots magiques, de Noëlle Guilloton, Office québécois de la langue française, publié par Les Publications du Québec.

Terminologie extraite du Grand dictionnaire terminologique, consultable gratuitement dans ce site.