Image de la capsule
Imprimer

Valable ou valide?

Si, dans certains contextes, l’emploi de valable s’impose, il y en a d’autres pour lesquels on peut hésiter entre valable et valide. C’est que les deux adjectifs se rejoignent dans un de leurs emplois respectifs; en effet, ils peuvent se dire tous deux d’un document ou d’un titre de transport qui remplit les conditions pour être accepté par une autorité. Souvent considérés dans les dictionnaires comme des synonymes en ce sens, les deux termes présentent cependant des traits qui nous incitent à employer l’un plutôt que l’autre dans certains contextes. Ainsi, valide met davantage l’accent sur la force que la loi reconnaît à un document, alors que valable évoque généralement l’idée que cette validité s’inscrit dans des limites de temps ou d’espace. On parlera donc plutôt de l’exigence de détenir un passeport valide et de la délivrance d’un visa valable six mois, d’un contrat qui ne sera valide qu’avec les signatures des contractants, mais d’un titre de transport qui n’est valable que sur certains trajets ou à certaines heures.

Un autre sens de valable mérite quelques explications, soit celui de « qui a une valeur, qui est digne d’estime », en parlant d’une chose ou d’une personne. C’est le sens de valable dans les exemples cités ci-dessus (une proposition valable, un choix valable). Cet emploi a déjà été critiqué en raison de l’influence probable de l’anglais valuable et, malgré qu’il soit maintenant passé dans l’usage courant et accepté par plusieurs dictionnaires sans restriction d’usage, certains continuent de le condamner comme anglicisme alors que d’autres déplorent surtout l’abus qui en est fait et proposent des synonymes tels que estimable, de valeur, de qualité, de talent, bon, talentueux, efficace, doué, remarquable ou intéressant.

Pour en savoir plus sur l’emploi de ces deux mots, nous vous invitons à consulter l’article Valable et valide de notre Banque de dépannage linguistique.