Numéro 26 - 23 novembre 2007

Mise à jour de la BDL

Quoi de neuf dans la BDL?

Depuis plus de cinq ans, la Banque de dépannage linguistique (BDL) se développe grâce à un enrichissement mensuel de nouveaux articles, si bien qu’on y compte maintenant 2050 articles. Prendre connaissance régulièrement de ces nouveautés est une bonne façon d’en apprendre davantage sur différents points de langue. Les subtilités et les possibilités de la langue française étant infinies, on ne sait jamais ce qu’une petite consultation peut nous apporter.

Qu’en est-il des nouveautés de novembre? Pour cette mise à jour, c’est la grammaire qui est à l’honneur puisque la grande majorité des trente nouveaux articles y est consacrée. Il faut bien le dire, quand vient le temps de rédiger, certains accords ou graphies nous font hésiter. Il peut s’agir de certaines formes du verbe; par exemple, diriez-vous satisfaites-vous de cela ou satisfaisez-vous de cela? n'eût été son comportement ou n’eut été son comportement? On peut aussi hésiter sur l’emploi en phrase de certains verbes; ainsi, dira-t-on tu dois l’aider ou tu te dois de l’aider? les villes ont fusionné ou les villes se sont fusionnées? Pierre vient de quitter ou Pierre vient de partir? L’emploi du nom en phrase nous pose aussi des pièges. C’est le cas notamment lorsqu’il apparaît dans certaines expressions; par exemple, est-ce le pluriel ou le singulier qui convient dans faire affaire(s), des prix plafond(s), des concerts-bénéfice(s), des enfants à problème(s)? Même les noms propres peuvent susciter des questions : les noms de marques des véhicules automobiles sont-ils masculins ou féminins? le pluriel est-il permis avec les noms de marques de commerce? Eh oui! On n’a jamais fini d'apprendre!

Si vous avez manqué la mise à jour d’octobre, en voici un aperçu. La BDL proposait alors une mise à jour thématique sur les figures de style, ces procédés linguistiques qui permettent d'évoquer des images, de suggérer des impressions, de susciter l'intérêt, bref, d'exprimer les choses différemment et de rendre la langue française si vivante. Parmi ces nouveautés, on retrouvait des figures qui, comme l'apocope et le mot-valise, touchent la forme des mots; d'autres, comme la gradation et le parallélisme, qui agissent sur la construction de la phrase; enfin certaines, comme la personnification et la prétérition, qui modifient plutôt le sens des mots. Pour piquer votre curiosité ou tester vos connaissances, voici quelques questions.

Si on dit que des trains sifflaient de temps à autre et des chiens hurlaient de temps en temps, est-ce qu’il s’agit là d’un exemple de parallélisme? Est-ce faire une antonomase, un chiasme ou une syllepse que de déclarer qu’il faut manger pour vivre et non vivre pour manger? Comment appelle-t-on les procédés utilisés dans des formules telles que Un homme de caractère n’a pas toujours bon caractère ou encore Je vis, je rougis, je pâlis à sa vue?

Si vous avez apprécié le glossaire thématique intitulé Figurez-vous que vous avez du style!, diffusé en janvier 2005, vous serez heureux d'apprendre que notre équipe prépare un second volet de ce glossaire, que vous pourrez consulter dès le début de l'année 2008. Notez aussi que tous nos glossaires thématiques sont disponibles dans la section Lexiques et vocabulaires du site Internet de l'Office québécois de la langue française.

À la prochaine!
L'équipe de La Francilettre de l'Office québécois de la langue française

Pour lire les numéros précédents de La Francilettre, consultez notre site Web à l'adresse suivante : http://www.oqlf.gouv.qc.ca/francilettre/lafrancilettre.html.

Grand dictionnaire terminologique Banque dépannage linguistique Produits informatiques en français