Numéro 19 – 24 janvier 2006

La Francilettre de l'Office québécois de la langue française, diffusée à l'intention des cyberfutés francophones et francophiles, est de retour.
Au sommaire : deux études sur la qualité de la langue qui ont récemment fait la manchette.

Le français oral soutenu chez des étudiants québécois en formation pour l'enseignement au secondaire

Les auteurs de la quatrième étude de la collection « Suivi de la situation linguistique », MM. Luc Ostiguy et Éric Champagne de l'Université du Québec à Trois-Rivières ainsi que Mme Flore Gervais de l'Université de Montréal et Mme Monique Lebrun de l'Université du Québec à Montréal, se sont intéressés à la qualité de la langue des étudiants inscrits à un programme de formation menant à l'enseignement au secondaire. Ils dressent un constat de la situation en évaluant la mesure dans laquelle les futurs enseignants sont capables d'utiliser un français oral soutenu dans un contexte formel de communication. Cette étude contribue à établir des stratégies d'action en vue de sensibiliser à cette question les intervenants au dossier et d'amener ces derniers à adapter les programmes de formation des maîtres en vue d'améliorer la maîtrise de la langue soutenue chez les futurs enseignants.

La langue à la télévision québécoise : aspects sociophonétiques

La sixième étude de cette collection présente les principaux résultats de la thèse de doctorat que Mme Kristin Reinke a soutenue à l'Université Humboldt de Berlin en janvier 2003. L'auteure cherche à décrire les comportements linguistiques réels observés dans ce média au Québec et à vérifier la mesure dans laquelle la télévision québécoise diffuse un modèle de français standard. Le corpus retenu provient d'émissions diffusées sur les ondes de stations publiques et privées de télévision. En répartissant les émissions selon leur degré de formalité et en s'appuyant sur les aspects sociophonétiques du corpus, Mme Reinke relativise les jugements négatifs souvent entendus sur la langue de la télévision et constate aussi que même dans les situations les plus familières, le recours à certaines variantes phonétiques stigmatisées socialement est très limité.

Les auteurs publiés dans la collection « Suivi de la situation linguistique » sont responsables du contenu de leurs études et de l'interprétation des données utilisées. Il est possible de consulter ces études en cliquant sur l'onglet Suivi de la situation linguistique dans le site de l'Office québécois de la langue française (www.oqlf.gouv.qc.ca).

L'équipe de La Francilettre

Pour lire les numéros précédents de La Francilettre, consultez notre site Web à l'adresse suivante : http://www.oqlf.gouv.qc.ca/francilettre/lafrancilettre.html.

Grand dictionnaire terminologique Banque dépannage linguistique Produits informatiques en français