Réunions de travail

La loi ne prévoit pas expressément que les réunions de travail se tiennent en français, ni que la formation offerte au personnel doit être en français. Par contre, dans les entreprises plus importantes, qui emploient 50 personnes ou plus, le droit de travailler en français est mieux encadré, et se traduit par la mise en place d'un ensemble de mesures visant à généraliser l'usage du français dans le milieu de travail (Charte, article 141).

Charte de la langue française