Site officiel de l'Office de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site Officiel du Gouvernement du Québec

 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site

Vocabulaire d'Internet - Banque de terminologie du Québec

  Anglais
  happy slapping
  Français
  vidéolynchage n. m.
Pratique répréhensible dans laquelle un adolescent ou un groupe d'adolescents agresse ou humilie une victime, qui leur est généralement inconnue, pendant qu'un complice filme la scène avec son téléphone cellulaire, dans le but de diffuser ensuite sur Internet ces images de violence.
Note(s) : Le vidéolynchage, qui se produit au hasard et le plus souvent dans des lieux publics, aurait connu ses premières manifestations à Londres à l'automne 2004. Avec le temps, la violence de ces agressions gratuites aurait augmenté, allant parfois jusqu'au passage à tabac filmé et diffusé sur Internet. Puis, le vidéolynchage a finalement gagné les écoles où il cible les professeurs dans le but de les ridiculiser (violence psychologique).
Les mots composés avec vidéo- s'écrivent généralement sans trait d'union (ex. : vidéocassette, vidéothèque, vidéosurveillance). Cet usage a été entériné par les propositions de rectifications de l'orthographe qui préconisent la soudure dans les mots composés avec des éléments savants.
Le terme anglais happy slapping serait un jeu de mots formé à partir de happy snapping (s'amuser à se prendre en photo entre amis ou en famille) et de to slap (« gifler, frapper »).

Portail du Gouvernement du Québec