Site officiel de l'Office de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site Officiel du Gouvernement du Québec

 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site


  Anglais
  portlet
  Français
  portlet n. m.
Module intégré à un portail d'entreprise, qui permet à l'utilisateur de disposer, dans la même fenêtre, d'un accès centralisé et convivial à différentes ressources (données, applications, sites Web, etc.), de modifier l'interface du portail selon ses besoins et de personnaliser ainsi son environnement de travail.
Note(s) : D'un point de vue technique, un portlet est un servlet fonctionnant à l'intérieur d'un portail.
Les portlets, ces composants d'intégration de contenu, sont organisés en pages accessibles par des onglets pour chaque espace de travail, personnel ou partagé. Ils permettent d'appeler tout type d'application disponible pour être consultable dans la page d'accueil du portail. Il existe de nombreux types de portlets permettant d'accéder à différents types d'informations et d'exécuter une grande variété de tâches. On peut, par exemple, afficher des sites Web et utiliser des applications diverses (messagerie, agenda, forums de discussion, etc.). L'utilisateur peut ainsi personnaliser l'interface en choisissant les portlets parmi ceux qui sont proposés et en modifiant l'emplacement et le nombre de portlets dans la page.
Le terme portlet est créé sur le modèle d'applet. Il est issu de la contraction des mots PORTal (ou PORTail) et appLET. Il fait ainsi partie d'une série de mots en -let, empruntés à l'anglais et s'intégrant bien au système linguistique du français : applet, servlet, scriptlet, portlet.
L'utilisation du féminin pour le terme portlet, notamment en France, semble liée à sa prononciation anglaise (t sonore), maintenue en français, comme ce fut le cas pour applet et servlet. Cependant, en français, un terme composé avec le suffixe -let (qui se prononce comme cervelet ou chapelet) appelle logiquement le genre masculin.

Portail du Gouvernement du Québec