Site officiel de l'Office de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site Officiel du Gouvernement du Québec

 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site




  Anglais
  blog
  Synonyme(s) :
  weblog
  Français
  blogue n. m.
Site Web personnel tenu par un ou plusieurs blogueurs qui s'expriment librement et selon une certaine périodicité, sous la forme de billets ou d'articles, informatifs ou intimistes, datés, à la manière d'un journal de bord, signés et classés par ordre antéchronologique, parfois enrichis d'hyperliens, d'images ou de sons, et pouvant faire l'objet de commentaires laissés par les lecteurs.
Note(s) : Le blogue, qui est créé et animé généralement par une seule personne, mais qui peut aussi être écrit par plusieurs auteurs, se caractérise par sa facilité de publication, sa grande liberté éditoriale et sa capacité d'interaction avec le lectorat.
Dans les blogues, on peut donner son point de vue, publier des billets (courts textes) ou des articles (textes plus longs) dont le contenu et la forme, très libres, restent à l'entière discrétion des auteurs, qui peuvent ainsi communiquer leurs idées et leurs impressions sur une multitude de sujets. Les billets sont parfois accompagnés de liens externes, de photos, de dessins ou de sons. Les visiteurs ont généralement la possibilité de laisser un commentaire ou de compléter l'information. On y trouve souvent des liens qui renvoient ceux-ci vers d'autres sites, soit vers des blogues amis ou des sites de référence choisis.
Dans la définition, l'adjectif antéchronologique veut dire que les textes du blogue sont classés par ordre chronologique inverse, c'est-à-dire que le plus récent texte publié apparaît toujours en premier, en haut de la page d'accueil.
Le terme blogue, forme francisée de blog, a été proposé par l'Office québécois de la langue française, en octobre 2000, sur le modèle de bogue, pour remplacer les termes anglais weblog (de web et log « journal, carnet ») et blog, très employés en français. Le mot blogue a permis la création de plusieurs dérivés, dont bloguer, blogueur et blogage, qui sont de plus en plus répandus.
Bien qu'elle soit souvent utilisée par des francophones, la graphie blog (emprunt intégral à l'anglais), qui est mal adaptée sur le plan morphologique (le suffixe -og n'existe pas naturellement en français), n'a pas été retenue et est déconseillée en français. Il en est de même pour la graphie weblog.
La graphie weblogue, correspondant à la forme anglaise d'origine web log, n'a pas été retenue pour désigner le présent concept, car elle vient concurrencer inutilement le terme blogue et ses synonymes, carnet Web et cybercarnet, adoptés par un grand nombre d'internautes francophones.
Les termes journal Web et webjournal, parfois utilisés comme équivalents français de blog, n'ont pas été retenus pour désigner ce concept. En effet, comme ils désignent déjà un journal publié sur le Web par une organisation, leur utilisation pourrait prêter à confusion.
Bien qu'amusant, le mot-valise joueb (contraction de journal et de Web) n'a pas été retenu en raison d'une concurrence inutile avec blogue et de son lien avec journal Web, terme non retenu pour le présent concept. Il en est de même pour jourel (mot-valise formé de journal et d'électronique), qui d'ailleurs existe déjà comme nom propre (patronyme). Il faut savoir qu'un blogue n'est pas un journal électronique, ni un journal Web, comme peuvent l'être Le Soleil ou Le Monde lorsqu'ils sont publiés sur un support électronique ou en ligne. Un blogue a la « forme » d'un journal personnel et non d'un journal au sens de « publication périodique consacrée à l'actualité », et son contenu n'est pas toujours celui que l'on trouve dans un journal personnel (propos sur sa vie privée).
En France, le terme bloc-notes et sa forme abrégée bloc ont été adoptés, le 20 mai 2005, par la Commission générale de terminologie et de néologie, comme équivalents français de blog. En raison de leur manque de précision, de leur inaptitude à produire des dérivés adéquats et d'une concurrence inutile avec le terme blogue, déjà utilisé par un grand nombre de francophones, ces deux termes n'ont pas été retenus pour désigner le présent concept. De plus, le terme bloc-notes (ou ordinateur bloc-notes) est déjà utilisé en informatique pour traduire notebook (ou notebook computer) et désigne un petit ordinateur portatif dont les dimensions s'apparentent à celles d'une feuille de papier A4. Bloc-notes (notepad, en anglais) est aussi le nom d'un accessoire de Windows, un traitement de texte élémentaire avec lequel on peut créer des documents simples. Il y a là risque de confusion.
  Synonyme(s) :
  carnet Web n. m.
  cybercarnet n. m.
  Terme(s) non retenu(s) :
  blog
  weblog
  weblogue
  journal Web
  webjournal
  joueb
  jourel
  bloc-notes
  bloc

Portail du Gouvernement du Québec