Site officiel de l'Office de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site Officiel du Gouvernement du Québec

 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site

Officialisation - Avis terminologiques




  Anglais
  lagoon
  Synonyme(s) :
  coastal lagoon
  Entrée(s) additionnelle(s) :
  barachois
  barasway
  coastal pond
  Français
  lagune n. f.
  normalisé par l'Office de la langue française
Étendue d'eau salée ou saumâtre, isolée de la mer par une formation littorale généralement percée d'ouvertures.
Note(s) : Le terme barachois sert de générique dans plusieurs toponymes de l'est du Canada. Selon toute vraisemblance, il provient de la forme basque barratxoa « petite barre ». L'hypothèse selon laquelle le terme proviendrait d'une déformation du syntagme barre à choir relève de l'étymologie populaire. De même, le lien que certains ont établi entre barachois et la forme barra choa (censément usitée en portugais) n'est pas fondé. Barachois est attesté en Acadie, au Québec ainsi que dans d'anciennes colonies françaises (à Saint-Pierre-et-Miquelon, à l'île Maurice, à La Réunion, aux Seychelles, à Madagascar et aux Antilles). Il renvoie à des réalités quelque peu différentes selon les régions. En Acadie et au Québec, barachois désigne une lagune peu profonde limitée par une formation littorale (banc de sable, de gravier, etc.) généralement percée d'un goulet par où entrent les eaux salines. Le terme sert parfois à désigner la formation littorale qui sépare l'étendue d'eau de la mer. À La Réunion, barachois désigne une crique de faible profondeur.
Les termes étang côtier et étang littoral (en anglais, coastal pond) sont parfois utilisés comme synonymes de lagune; ils sont cependant plus génériques que ce terme, puisqu'ils peuvent désigner des étangs d'eau douce complètement coupés de la mer, alimentés seulement par la pluie et le ruissellement terrestre.
En anglais canadien, le terme barachois est usité dans les provinces maritimes. La variante barasway est en usage à Terre-Neuve. Il s'agit d'un emprunt au français.
  Entrée(s) additionnelle(s) :
  barachois n. m.
  étang côtier n. m.
  étang littoral n. m.

Portail du Gouvernement du Québec