Site de l'Office québécois de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec

 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site
Article terminologique - Quelle adresse!
Imprimer

 Accueil | Technologies de l'information | Chroniques

Pour ne pas se perdre dans le réseau Internet, il faut aller à la bonne adresse. Et il y a principalement trois types d'adresses dans Internet, selon la fonction ou le genre de destination qu'on recherche : adresses de courrier électronique, adresses Internet et adresses Web.

L'adresse de courrier électronique, qu'on appelle aussi adresse électronique personnelle ou, en raccourci, adresse électronique, est l' « identifiant personnel d'un ou d'une internaute grâce auquel il ou elle peut communiquer par courrier électronique avec d'autres internautes ». En anglais, on parle de electronic mail address ou e-mail address, entre autres. Cette adresse de courrier électronique est facilement reconnaissable; elle est constituée de codes en lettres minuscules non accentuées indiquant, dans l'ordre, le nom de l'internaute, le symbole séparateur en forme d'escargot appelé a commercial, le nom de l'ordinateur hôte, et enfin le sous-domaine qui indique soit le pays d'origine, soit le type d'organisation. Par exemple, l'adresse de courrier électronique du webmestre de l'Office québécois de la langue française est scom@oqlf.gouv.qc.ca.

Sur une carte professionnelle, il est utile d'indiquer son adresse de courrier électronique; si on veut la faire précéder d'une mention, on peut écrire soit courrier électronique, en toutes lettres ou en abrégeant électronique en électr., soit l'abréviation C. élec., qui compte le même nombre de lettres que l'anglais E-mail, soit Internet, si le courrier électronique emprunte ce réseau, ce qui est le plus souvent le cas maintenant.

On peut aussi se contenter d'imprimer l'adresse seule, sans autre mention, car elle est bien caractéristique.Haut de page

Les termes adresse électronique et adresse Internet sont souvent employés indifféremment, même s'ils désignent des notions différentes. En effet, l'adresse Internet est plutôt l'« appellation complète attribuée à un ordinateur relié à Internet, selon les règles du système de noms de domaine et qui correspond au numéro Internet de cet ordinateur ». Elle peut être composée de lettres ou de chiffres; c'est une sorte de générique qui recouvre le nom Internet et le numéro Internet.

D'un usage plus fréquent sont les adresses Web. Une adresse Web, ou adresse W3, est un « ensemble de données permettant d'avoir accès à l'information d'Internet quand on utilise un navigateur Web et qui contient une méthode d'accès au document recherché, le nom du serveur et le chemin d'accès au document ». En anglais, on parle de Uniform Resource Locator, ou URL; c'est pourquoi, on rencontre aussi l'expression adresse URL en français comme synonyme d'adresse Web. Par exemple, l'adresse Web de l'Office québécois de la langue française est http://www.oqlf.gouv.qc.ca. Grâce à elle, on peut consulter le site Web de l'Office où se trouve notamment le Vocabulaire d'Internet, d'où sont extraits les termes présentés dans cette chronique.

Article déjà publié dans Les chroniques de la cyberpresse

Recherche terminologique : Marcel Bergeron
Rédaction : Noëlle Guilloton
juin 1997

 Accueil | Technologies de l'information | Chroniques | Haut de page

Imprimer

Portail du Gouvernement du Québec