Site de l'Office québécois de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec

 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site
Article terminologique - Il y a Internet et internet
Imprimer

 Accueil | Technologies de l'information | Chroniques

Qui pense à l'autoroute de l'information pense le plus souvent à Internet : on dirait même que ce mot est actuellement sur toutes les lèvres, sur celles des gens « branchés », en tout cas. Il désigne en effet un « réseau informatique mondial constitué d'un ensemble de réseaux nationaux, régionaux et privés, qui sont reliés par un protocole de communication TCP-IP et qui coopèrent dans le but d'offrir une interface unique à leurs utilisateurs ». Le nom Internet est une création américaine, l'élément net étant ici l'abréviation du mot network, qui a le sens de « réseau »; c'est la forme abrégée de Interconnected Networks. Depuis le début des années 80, Internet est en effet le nom propre du « réseau des réseaux » de téléinformatique mis sur pied, à l'origine, par des chercheurs rattachés au ministère américain de la Défense. Internet s'écrit donc avec une majuscule et on remarque qu'il est souvent précédé, en anglais, de l'article défini the.

Par ailleurs, le mot anglais internet peut aussi être un nom commun; c'est l'abréviation du terme internetwork. Il s'écrit alors évidemment avec un i minuscule et il peut désigner tout « ensemble de réseaux informatiques reliés entre eux par un protocole de communication commun ». Ce terme a un équivalent français qui est interréseau (avec deux r), et non pas, dans ce cas, internet.

En français, le nom propre Internet s'emploie de préférence sans article, ce qui est l'usage ordinaire en matière de noms propres, particulièrement de noms propres étrangers, désignant des réalités uniques : on parle donc du réseau Internet, on dit qu'on est branché au réseau Internet ou sur le réseau Internet, ou encore, lorsqu'on fait l'ellipse du mot réseau, qu'on navigue dans Internet, ou qu'on connaît tout sur Internet, ce qui ne peut être le fait que des « internautes » acharnés!

Article déjà publié dans Les chroniques de la cyberpresse

Recherche terminologique : Marcel Bergeron
Rédaction : Noëlle Guilloton
mai 1999

 Accueil | Technologies de l'information | Chroniques | Haut de page

Imprimer

Portail du Gouvernement du Québec