Site de l'Office québécois de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec

 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site
Article terminologique - Pour faire le lien
Imprimer

 Accueil | Technologies de l'information | Chroniques

L'un des intérêts que présente le réseau Internet, c'est sa capacité d'établir des liens entre diverses données et entre divers sites, ce qui facilite beaucoup la consultation et qui la rend dynamique. C'est ce qu'on appelle l'hypertexte; il s'agit, plus techniquement, de la « présentation de l'information qui permet une lecture non linéaire grâce à la présence de liens sémantiques activables dans les documents », c'est-à-dire qu'on peut ainsi sauter d'un document à un autre selon des chemins préétablis, les liens hypertextes. Le mot hypertexte lui-même, qui peut être nom masculin ou adjectif qualificatif variable (qui prend donc un s au pluriel), n'est pas si nouveau qu'on pourrait le penser, puisque hypertext est dû à l'américain Ted Nelson qui l'a inventé en 1965. Le préfixe hyper- vient du grec [huper], qui signifie « au-dessus, au-delà » et qui exprime l'exagération, l'excès, le plus haut degré; on sait qu'il est très productif et qu'il sert à former quantité de mots, aussi bien des termes savants, médicaux notamment, que des mots plus familiers.

Pour revenir aux liens hypertextes, on les définit comme des « connexions activables à la demande dans le Web, reliant des données ayant une relation de complémentarité les unes avec les autres, où qu'elles se trouvent dans Internet ». Dans les documents qu'on trouve dans le Web, la présence de liens hypertextes est signalée visuellement par une partie de phrase ou un mot soulignés ou d'une couleur différente de celle du texte, ou encore par une image, une icône ou un graphique. Dans ces derniers cas, il s'agit même plus précisément d'hypermédia, puisque les liens peuvent se faire entre des données qui se présentent sous forme de texte, d'image ou de son. Les documents qui contiennent des liens hypertextes sont dits documents hypertextes ou hyperdocuments, ou, si tel est le cas, documents hypermédias. Dans Internet, document Web et document hypertexte sont des quasi-synonymes.Haut

Pour créer des documents hypertextes, on doit utiliser un langage spécial, le langage HTML. Ce terme reprend le sigle anglais du syntagme Hyper Text Markup Language. Un document hypertexte écrit en langage HTML est un document HTML.

Il faut reconnaître que ce langage est « hyperutile » et que les documents hypertextes créés grâce à lui deviennent « hyperfaciles » à consulter!

Quant au sigle correspondant au terme anglais Hyper Text Transfer Protocol, HTTP ou http, qu'on appelle en français protocole HTTP, on le trouve dans toutes les adresses des sites Web. Ainsi, celle de l'Office de la langue française est http://www.olf.gouv.qc.ca

Article déjà publié dans Les chroniques de la cyberpresse

Noëlle Guilloton et Yolande Perron
8 avril 1999

 Accueil | Technologies de l'information | Chroniques | Haut de page

Imprimer

Portail du Gouvernement du Québec