Site de l'Office québécois de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec

 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site
Article terminologique - Naviguer
Imprimer

 Accueil | Technologies de l'information | Chroniques

Comme leur nom l'indique, puisqu'en grec nautês signifie « navigateur », les internautes sont des gens qui naviguent. Et en effet, la terminologie de l'autoroute de l'information, qui emprunte à celle des transports terrestres, emprunte aussi au domaine maritime et à celui des sports nautiques. Naviguer, navigateur, navigation, surf, surfer, surfeur et surfeuse sont des termes courants lorsqu'il s'agit d'Internet.

Ainsi, le verbe naviguer signifie « utiliser Internet, l'explorer, y rechercher de l'information, particulièrement à partir d'un client Web ou d'un client Gopher » (c'est-à-dire l'ensemble des logiciels d'application et l'ordinateur dont se servent les utilisateurs d'Internet). C'est l'équivalent français de to navigate ou to browse. Le verbe anglais to browse a notamment le sens de « feuilleter, fouiner, bouquiner », mais pour la terminologie d'Internet, on n'a pas retenu ces équivalents ni leurs dérivés. En revanche, on emploie parfois le verbe fureter dans ce sens, bien que cet usage puisse entraîner une certaine confusion. En effet, le furetage se définit comme une exploration non autorisée d'un ensemble de données stockées en mémoire et constitue de ce fait un délit informatique. On dit aussi qu'on surfe dans Internet. Même si la différence entre les verbes naviguer et surfer dans Internet est assez subjective, surfer a plutôt le sens de « naviguer de façon plaisante ».

Si les internautes naviguent, ils ne sont pas pour autant des navigateurs. Ce terme est réservé aux logiciels qui permettent la recherche d'information dans Internet, l'accès à cette information et sa visualisation grâce à différents systèmes. Ce sont les navigateurs Web comme Internet Explorer, Mosaic et Netscape qui sont les plus populaires actuellement. Les termes outil de navigation et logiciel de navigation sont des synonymes de navigateur et sont tous des équivalents de l'anglais browser.

Quant à la navigation, c'est bien l'action accomplie par l'internaute, qui consiste à naviguer dans Internet. Il est sans doute préférable là aussi de parler de navigation plutôt que de furetage, et il est bon de savoir que faire du surf dans Internet évoque une activité moins sérieuse, à laquelle se livrent les surfeurs et les surfeuses.

Un petit rappel en terminant : comme Internet est un réseau dans lequel on pénètre, il vaut mieux dire qu'on navigue dans Internet, plutôt que sur. Et là, on rejoint la langue de l'aéronautique et de l'astronautique : les avions naviguent dans des couloirs aériens et les vaisseaux spatiaux se déplacent dans le cosmos. Qu'on pense aussi à l'espace cybernétique dans lequel évoluent les internautes...

Article déjà publié dans Les chroniques de la cyberpresse

Recherche terminologique : Corinne Kempa
Rédaction : Noëlle Guilloton
juin 1997

 Accueil | Technologies de l'information | Chroniques | Haut de page

Imprimer

Portail du Gouvernement du Québec