Site de l'Office québécois de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec

 Mission et rôle
 Organigramme
 Membres de l'Office
 Coordonnées
 Bureaux
 Communiqués
 Rapports annuels

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site

L'Office québécois de la langue française inaugure un monument
  à la mémoire de Camille Laurin
Imprimer

 Accueil

Montréal, le lundi 13 juin 2011 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et ministre responsable de l'application de la Charte de la langue française, Mme Christine St-Pierre, et la présidente-directrice générale de l'Office québécois de la langue française et présidente de la Commission de toponymie, Mme Louise Marchand, ont procédé aujourd'hui à l'inauguration d'un buste en bronze de Camille Laurin, dans le parc adjacent à l'édifice qui porte son nom et qui abrite les bureaux de l'Office. Une centaine de personnes étaient réunies pour honorer de façon tangible la mémoire de celui que la population québécoise appelle « le père de la loi 101 ». La cérémonie s'est déroulée en présence de Mme Francine Castonguay, veuve de Camille Laurin, de son frère cadet, M. Pierre Laurin, ainsi que de plusieurs membres de la famille. Étaient aussi présents M. Bernard Landry, ancien premier ministre du Québec, des membres de l'Assemblée nationale, dont M. Maka Kotto, député de Bourget, qui représentait la chef de l'opposition officielle, ainsi que des membres de la Chambre des Communes, dont Mme  Maria Mourani, députée d'Ahuntsic.

Au cours de son allocution, la ministre a souligné l'importance de la Charte de la langue française, clef de voûte de l'œuvre de Camille Laurin. Ce dernier, a-t-elle affirmé, « a contribué à définir la langue française comme véritable fondement de la société québécoise. Il a fait adopter la Charte pour garantir la pérennité de notre langue, et ainsi de notre culture, dans un esprit de tolérance et d'ouverture aux autres. C'est dans cette perspective que le gouvernement du Québec entend poursuivre l'objectif de faire du français la langue de la cohésion sociale ».

Pour sa part, Mme Louise Marchand a rappelé les liens historiques qui unissent les organismes qu'elle dirige et le grand artisan de la Charte de la langue française. « Les principes qui sous-tendent cette loi fondamentale ont donné une impulsion décisive aux grandes missions de l'Office et de la Commission », a indiqué la présidente-directrice générale, soulignant que l'Office québécois de la langue française célébrait cette année son cinquantième anniversaire.

C'est dans la foulée du dixième anniversaire du décès de l'homme politique, souligné le 11 mars 2009, que le Fonds commémoratif Camille-Laurin, créé par Mme Castonguay, a mené une campagne afin de recueillir le financement nécessaire à la conception d'un buste commémoratif, dont la réalisation a été confiée à Léonard Simard, sculpteur de Roberval. Sur la plaque de bronze qui accompagne le monument est gravée l'une des citations les plus connues de l'homme d'État : « La langue est le fondement même d'un peuple, ce par quoi il se reconnaît et il est reconnu, qui s'enracine dans son être et lui permet d'exprimer son identité. » Le Fonds a offert le monument à l'État québécois afin qu'il soit érigé dans le parc adjacent à l'édifice Camille-Laurin.

L'Office québécois de la langue française a pour mandat de veiller à ce que le français soit la langue normale et habituelle du travail, des communications, du commerce, des affaires et de l'Administration. Il enrichit la terminologie et offre des outils et des services linguistiques. L'Office assure le respect de la Charte de la langue française et surveille la situation linguistique du Québec.

Photos de la cérémonie

– 30 –

Source : 

Renseignements : 

Stéfany Ranger
Conseillère en communication
Office québécois de la langue française
514 873-0757
Martin Bergeron
Chargé des relations publiques et
porte-parole
Office québécois de la langue française
514 873-6567
 

Valérie Rodrigue
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine
418 380-2310

 
 

Portail du Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

    Imprimer