Aller directement au contenu

Suivez-nous

Logo Facebook. Logo Twitter. Logo YouTube. Logo Instagram. Logo Linkedin.

Office québécois de la langue française

CHANGEMENTS LÉGISLATIFS – MISE À JOUR DE CE SITE

Le 1er juin 2022, la Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français a été sanctionnée. C’est à cette date que la majorité des modifications apportées à la Charte de la langue française sont entrées en vigueur. Cette loi constitue une réforme majeure de la Charte, qui est en vigueur depuis 1977.

Une mise à jour du site Web est en cours pour vous permettre de prendre connaissance des changements législatifs dont l’application est sous la responsabilité de l’Office. Pour avoir un aperçu des changements concernant vos obligations et vos droits, veuillez consulter la page conçue à cette fin.

ACTUALITÉS

Diffusion de l’étude Portrait du revenu d’emploi au Québec en 2015 selon les langues utilisées au travail

5 août 2022

Cette étude de l’Office québécois de la langue française dresse le portrait du revenu des travailleuses et des travailleurs du Québec selon les langues qu’ils utilisent au travail et leur langue maternelle. Elle permet de constater dans quelle mesure l’utilisation du français au travail, en comparaison avec l’anglais seulement ou avec le français et l’anglais, a une incidence sur le revenu d’emploi.

Consultez le communiqué de presse.

Question de langue
Les différents sens du verbe identifier

28 juillet 2022

Est-ce qu’on peut identifier une personne? Un bruit? Un oiseau? Un objectif? [+]

On emploie identifier pour indiquer qu’on établit l’identité de quelqu’un ou la nature de quelque chose. Il est donc tout à fait possible d’identifier une personne, un bruit (c’est-à-dire le reconnaître) ou un oiseau (c’est-à-dire déterminer l’espèce à laquelle il appartient). Ce verbe a aussi le sens de « considérer deux choses comme identiques, assimilables ou liées » :

  • Cette actrice a longtemps été identifiée à son premier rôle au cinéma.

Et identifier un objectif, est-ce possible? Oui! Ce verbe est alors synonyme de déterminer, de cibler ou de cerner :

  • Ils ont identifié tous les objectifs du projet avant de commencer.
  • Ces recherches permettront d’identifier les causes du problème.

Le verbe identifier est très polyvalent. Il ne faut toutefois pas négliger tous les équivalents qui, selon le contexte, peuvent le remplacer : découvrir, soulever, repérer, distinguer, etc.

Pour en savoir davantage sur l’emploi de ce verbe, consultez l’article Les différents sens du verbe identifier de la Banque de dépannage linguistique.

Un temps pour la reconnaissance 2022

21 juillet 2022

L’attribution de noms de personnes pour désigner des lieux est une pratique courante. Pour preuve, en 2021-2022, les noms de quelque 280 personnes ont été retenus pour désigner des lieux du Québec. [+]

Pour la majorité de ces personnes, c’était la première fois que leur nom était ainsi retenu. Ce fut le cas pour des personnalités ayant une grande notoriété, comme le chanteur Leonard Cohen, l’écrivain Réjean Ducharme et la comédienne et politicienne Andrée Champagne, qui a incarné Donalda dans le téléroman Les belles histoires des pays d’en haut. Ainsi, les noms Parc Leonard-Cohen, Bibliothèque Réjean-Ducharme et Avenue Andrée-Champagne rappellent depuis peu leur souvenir.

Parmi toutes les nouvelles personnes dont les noms ont fait leur première entrée dans la nomenclature toponymique officielle cette année, la plupart ont laissé leur marque dans leur communauté ou leur région, ou encore dans leur domaine d’activité. Ces femmes et ces hommes méconnus, mais ayant fait des choses hors du commun, ont souvent eu un parcours de vie inspirant. La chronique de ce mois-ci présente d’ailleurs quelques-unes de ces personnes particulièrement dignes de mention.

Pour découvrir celle dont le destin tragique a inspiré la chanson Hymne à la beauté du monde, celui qui était surnommé le « prêtre électrique », celle à qui l’on doit l’école de musique Vincent-d’Indy et, enfin, celui dont les actions sont à l’origine de la fondation d’un hôpital, lisez notre chronique.

Quatre propositions de l’Office font leur entrée dans Le petit Larousse illustré 2023

28 juin 2022

Chaque année, l’Office québécois de la langue française suggère l’ajout, dans Le petit Larousse illustré, de particularités du Québec. [+]

L’édition 2023 du dictionnaire, qui paraîtra à la fin du mois de juin au Québec, comprendra quatre des propositions de l’Office : barbotine (« boisson »), carré de sable (« jeu pour enfants »), guédille (« sandwich ») et revitalisant (« après-shampoing »).

Cette fructueuse collaboration entre l’Office et les Éditions Larousse contribue à la valorisation du français du Québec dans les ouvrages de référence faits en France.

Une carte interactive pour la Journée nationale des peuples autochtones!

20 juin 2022

Une centaine de noms de lieux autochtones significatifs du Québec sont mis en lumière dans une nouvelle carte interactive accessible sur le site de la Commission de toponymie. Ces noms ont été retenus par des représentants et représentantes de communautés autochtones en raison de leur valeur sur le plan culturel ou symbolique. Des extraits sonores, enregistrés par des membres des communautés représentées, permettent de connaître la prononciation des toponymes. Cette carte s’ajoute aux nombreux outils de la Commission qui valorisent des noms de lieux du Québec. [+]

Parcourez la carte interactive à la rencontre du riche patrimoine toponymique autochtone du Québec!

Le vocabulaire de l’escalade : terminologie d’un sport en pleine ascension!

16 juin 2022

L’escalade, discipline introduite aux derniers Jeux olympiques d’été qui se sont tenus à Tokyo, est un sport qui gagne en popularité. [+]

L’Office québécois de la langue française propose un vocabulaire visant à promouvoir la terminologie française de ce domaine. Ce vocabulaire présente des termes comme lolotte, pan Güllich et gratton.

Vous voulez découvrir la riche terminologie de ce sport en pleine ascension? Consultez le vocabulaire Se hisser au sommet : vocabulaire de l’escalade, produit par l’Office en partenariat avec la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade.

Déjà hier...

16 juin 2022

Le 23 mai dernier, c’était la Journée nationale des patriotes. Cette journée a été instaurée par le gouvernement il y a exactement 20 ans, en 2002, pour rappeler le mouvement patriote québécois du XIXe siècle. Dans le même but, le gouvernement avait aussi décrété, en 1977, que la route 133, qui relie Sorel-Tracy à Saint-Jean-sur-Richelieu, serait désignée sous le nom de Chemin des Patriotes. [+]

Si la lutte des patriotes pour la liberté politique et l’obtention d’un système de gouvernement démocratique est bien connue, son combat pour la sécularisation de la société, lui, l’est moins. Ainsi, alors que l’article 1 de la Déclaration d’indépendance du Bas-Canada, rédigée par des patriotes en 1838, énonce sans surprise la rupture des liens unissant politiquement le Bas-Canada et la Grande-Bretagne, l’article 4 du même texte, plus étonnamment, abolit toute union entre l’Église et l’État!

Bien sûr, cette déclaration d’indépendance n’eut jamais force de loi, mais c’était là l’amorce d’une pensée qui traverserait le temps. Plusieurs personnalités du XIXe siècle se sont effectivement exprimées sur la laïcisation au Québec et ont fait entendre leurs revendications en cette matière. Pour en savoir plus sur deux d’entre elles et sur leur rappel dans notre toponymie, lisez notre chronique.

Mérites Francopub : la qualité de la langue française dans la publicité récompensée

10 juin 2022

La fierté ressentie à l’égard de notre langue se traduit souvent par l’utilisation que nous en faisons. C’est ce qu’ont démontré cette année les talentueux publicitaires lauréats d’un Mérite Francopub 2022. Le 9 juin, l’Office québécois de la langue française a remis trois Mérites Francopub lors du gala Idéa, organisé par l’Association des agences de communication créative. [+]

Ces prix récompensent des créatrices et des créateurs dont les publicités mettent en valeur un français de qualité grâce à l’élégance de leur style, à l’efficacité publicitaire de leur plume ainsi qu’à leur habileté à jouer avec les mots. Les personnes lauréates sont :

  • Mme Isabelle Neault et M. Xavier Blais de l’agence Rethink Canada, gagnants du Grand Mérite Francopub, pour la campagne Virelangues pour fines bouches de Fantino & Mondello;
  • M. Simon Blaquière de l’agence lg2, gagnant du Mérite Francopub – bourse Serges-Tougas, pour les publicités Marteau-piqueur, Sableuse et Escabeau de Simplex;
  • M. Antoine Leclerc de l’agence Publicis Montréal, gagnant du Mérite Francopub – coup de cœur du jury, pour la publicité S’entrevivre de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Le Grand Mérite Francopub et le Mérite Francopub – coup de cœur du jury sont dotés respectivement de bourses de 5 000 $ et de 500 $ attribuées par l’Office. Quant au Mérite Francopub – bourse Serges-Tougas, il est accompagné d’une bourse de 5 000 $ offerte par l’agence Bleublancrouge. Cette bourse est décernée à une conceptrice-rédactrice ou un concepteur-rédacteur de 35 ans ou moins. Elle perpétue la mémoire du publicitaire Serges Tougas et fait valoir auprès des jeunes talents québécois l’importance d’utiliser un français de qualité dans la publicité.

Toutes nos félicitations aux quatre lauréats!

Consulter toutes les actualités

LA CHARTE EN PRATIQUE

Quelles sont les règles à suivre concernant les logiciels mis à la disposition du personnel dans les entreprises, au Québec?

30 août 2021

L’ordinateur et le logiciel sont des outils de travail fournis au personnel, au choix de l’employeur. [+]

Au-delà du droit reconnu des travailleurs et des travailleuses d’exercer leurs activités en français, comme le prévoit la Charte de la langue française, une entreprise employant 50 personnes ou plus doit mettre à la disposition de son personnel la version française des logiciels, que ceux-ci soient commerciaux ou qu’il s’agisse d’une application développée à l’interne. Cette mesure a pour objet d’assurer la généralisation de l’utilisation du français, notamment dans les technologies de l’information.

Si, en vertu de son droit de gérance, l’employeur permet à certains membres du personnel d’utiliser une version dans une autre langue que le français, cela ne doit toutefois pas compromettre la généralisation de l’utilisation du français dans l’entreprise.

QUESTION ÉCLAIR

Date de la dernière mise à jour : 2022-08-05

LIENS RAPIDES

VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.
© Gouvernement du Québec, 2022