Site de l'Office québécois de la langue française
Barre de navigation
Image Les indispensables
Les indispensables
Le français, notre affaire à tous

Programmes
de subvention

Les programmes de subvention sont en cours de révision.

Image Les actualités
Mise à jour de la BDL.

Voici une importante mise à jour de 19 nouveaux articles mettant en vedette un tout nouveau thème : Révision linguistique et correction d’épreuves. Dans cette mise à jour, vous pourrez également connaître la nuance sémantique entre gouvernement et Administration. Vous serez aussi mieux outillés pour écrire les mots composés avec anti-. Et pourquoi ne pas en apprendre un peu plus sur le protocole dans les activités publiques?

Bonne consultation!

Entreprises nouvellement certifiées

Le 15 septembre dernier, les membres de l'Office québécois de la langue française ont délivré un certificat de francisation à 59 entreprises. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la liste des entreprises nouvellement certifiées.

La Charte au quotidien

À quelles conditions un organisme public peut-il être « reconnu » au sens de l’article 29.1 de la Charte de la langue française et qu’est-ce que cela permet de plus?

En vertu de l’article 29.1 de la Charte, les organismes qui satisfont aux conditions suivantes peuvent, s’ils en font la demande, obtenir de l’Office le statut d’organisme « reconnu » :

  • les municipalités dont plus de la moitié des résidents sont de langue maternelle anglaise;
  • les organismes qui relèvent de l’autorité d’une ou de plusieurs municipalités et qui participent à l’administration de leur territoire, lorsque chacune de ces municipalités est déjà reconnue;
  • les établissements de santé et de services sociaux qui fournissent leurs services à une clientèle en majorité d’une langue autre que le français.

Par ailleurs, les commissions scolaires anglophones et la Commission scolaire du Littoral sont reconnues comme des organismes qui bénéficient des mesures d’exception accordées par l’article 29.1 de la Charte.

Cette reconnaissance permet notamment que la dénomination de l’organisme et son affichage public soient faits à la fois en français et dans une autre langue à condition que le français soit prédominant. De plus, les communications internes et les communications entre organismes reconnus peuvent se faire en français et dans une autre langue.

Dans tous les cas, le statut d’organisme reconnu ne peut être retiré qu’à la demande de l’organisme ou de l’établissement. Cette demande de retrait est transmise à l’Office, qui la transmettra au gouvernement, à qui revient la décision de retirer la reconnaissance.

Charte de la langue française, art. 20 al. 3, 23 al. 3, 24, 26, 29.1
Loi portant sur la réforme de l’organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l’Outaouais

Vitrine des bons coups 2016

Mérite du français au travail et dans le commerce
Mention Coup de cœur du jury

M. Michel Lefebvre, directeur des événements corporatifs et des projets spéciaux à la Fédération des chambres de commerce du Québec et membre du jury, accompagné des représentantes de l’organisation qui a reçu la mention Coup de cœur du jury, la Centrale des syndicats du Québec.

Veiller à la qualité de la langue française de ses 200 000 membres, qui évoluent dans les milieux de l’éducation, des services de garde, de la santé, des communications et des organismes communautaires : c’est la mission que s’est donnée il y a dix ans la Centrale des syndicats du Québec.

Comment? En diffusant deux fois par mois des capsules intitulées Maux de la langue auprès de son personnel et de ses syndicats affiliés. Depuis le début du projet en 2006, la rédactrice des Maux de la langue, aussi réviseuse de l’organisme, a abordé plus de 600 sujets. En plus de rappeler les règles relatives à la grammaire et à la typographie, ces capsules renseignent sur les néologismes, les anglicismes, les principes de la rédaction épicène et l’origine d’expressions fréquemment utilisées.

Accessibles dans le site Web de la Centrale des syndicats du Québec, les Maux de la langue contribuent à réduire l’utilisation de mots inappropriés. Avec ces capsules, l’organisme témoigne sans conteste de sa solidarité envers la langue française!

Lauréats et finalistes

Communiqué

Image Vos droits et obligations
Droits et obligations

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Date de la dernière mise à jour : 2016-09-23

Portail du Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec Grand dictionnaire terminologique Banque de dépannage linguistique Produits informatiques en français TOPOS Les liens utiles Lexiques et vocabulaires Recherche dans le site Comité de francisation en bref Francisation par secteurs Indicateurs de la situation linguistique Consultations terminolinguistiques tarifées Archives des chroniques Le site de la Francofête Consommateurs Travailleurs Entreprises Administration publique Ordres professionnels Technologies de l'information Plaintes