Site de l'Office québécois de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec

 Mission et rôle
 Organigramme
 Membres de l'Office
 Coordonnées
 Bureaux
 Communiqués
 Rapports annuels

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site

Campagne de sensibilisation sur l'affichage des marques
  de commerce comme noms d'entreprise
Imprimer

 Accueil

L'OQLF lance une vaste campagne de sensibilisation
sur l'affichage des marques de commerce comme noms d'entreprise

« UNE MARQUE DE RESPECT DE LA LOI »

Montréal, le 13 novembre 2011. – La présidente-directrice générale de l'Office québécois de la langue française (OQLF), Mme Louise Marchand, a donné le coup d'envoi aujourd'hui à une importante campagne sur l'affichage des marques de commerce utilisées comme noms d'entreprise. Cette démarche de sensibilisation a comme objectif d'amener les entreprises installées au Québec à se conformer à la Charte de la langue française.

La Charte permet l'utilisation d'une marque de commerce comme nom d'entreprise. Toutefois, lorsque cette marque est une expression tirée d'une autre langue que le français, elle doit être accompagnée d'un terme descriptif en français, ou encore d'un slogan en français.

« L'affichage public et commercial constitue l'élément le plus visible de notre paysage linguistique, et nous en sommes conscients. C'est ce paysage, celui de nos rues et de nos centres commerciaux, qui reflète le caractère unique de la société québécoise, principale collectivité francophone de l'Amérique du Nord. Nous souhaitons que toutes les entreprises touchées entendent au même moment notre message, et que celui-ci soit uniforme. C'est avec détermination que nous mettons aujourd'hui cette opération en chantier », a déclaré la présidente-directrice générale de l'OQLF.

Montrer un visage français

L'Office québécois de la langue française a mis sur pied une campagne publicitaire qui sera diffusée à la télévision et sur le Web au cours des prochains mois. La population et les entreprises pourront également trouver toute l'information nécessaire au www.respectdelaloi.gouv.qc.ca, site consacré à cette campagne. De plus, la présidente-directrice générale de l'Office effectuera prochainement une vaste tournée d'information auprès des gens d'affaires, en collaboration avec la Fédération des chambres de commerce du Québec. Une lettre d'information a d'ailleurs été envoyée ces jours-ci à toutes les entreprises du Québec afin de leur rappeler leurs obligations.

« Il existe plusieurs façons pour les entreprises de se conformer à la loi sans que cela porte atteinte à leur marque de commerce enregistrée. Certaines grandes entreprises se sont même dotées d'une marque de commerce en français, au moment de leur établissement au Québec », a affirmé Mme Louise Marchand.

Souplesse, collaboration et non-confrontation

Afin d'assurer le respect de la Charte, les conseillers et conseillères en francisation de l'Office seront présents auprès des entreprises et les accompagneront dans ce processus. Concrètement, cela signifie que les entreprises assujetties à la francisation – c'est-à-dire celles qui emploient au moins 50 personnes – pourront communiquer avec cette personne-ressource et déterminer avec elle un délai de correction qui soit raisonnable, tant pour l'entreprise que pour l'Office.

Un programme d'aide financière destiné aux plus petites entreprises qui emploient de 5 à 99 personnes a également été mis sur pied. Jusqu'à 75 % des dépenses entraînées par la correction d'un affichage existant pourront être couvertes en vertu de ce programme, et ce, jusqu'à concurrence de 50 000 $ par entreprise.

« Dans ce dossier comme dans tous ceux qui touchent notre mission de francisation, nous appliquerons la philosophie d'action qui guide nos interventions : fermeté dans nos objectifs, souplesse dans notre approche. Notre démarche est basée sur la collaboration et non sur la confrontation. Cependant, toutes les entreprises ont l'obligation de se conformer à la loi », a souligné Mme Marchand.

À propos de l'OQLF

L'Office québécois de la langue française, qui célèbre cette année ses 50 ans d'action, veille à ce que le français soit la langue normale et habituelle du travail, des communications, du commerce, des affaires et de l'Administration. Il enrichit la terminologie et offre des outils et des services linguistiques. L'Office assure le respect de la Charte de la langue française et surveille la situation linguistique du Québec.

– 30 –

Source :

Office québécois de la langue française
www.oqlf.gouv.qc.ca

 

Pour information : 

Martin Bergeron
Chargé des relations publiques et
porte-parole
Office québécois de la langue française
Tél : 514 873-6567
Courriel : martin.bergeron@oqlf.gouv.qc.ca
 
 

Portail du Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

    Imprimer