Site de l'Office québécois de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec

 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et d ela BDL

Recherche dans le site
Anagrammes du 12 janvier 2006
Imprimer

 Accueil | Jeux linguistiques

Échanges confidentiels

Derrière les anagrammes suivantes se cachent quelques termes de sécurité informatique liés à la confidentialité des données. Chaque anagramme est suivie de la définition du terme qu'elle cache. Reconstituez ces mots et écrivez-les, en lettres minuscules, dans l'espace prévu à cette fin.

Pour connaître d'autres termes utilisés en sécurité informatique, nous vous invitons à consulter le glossaire thématique En toute sécurité... informatique.

1. MEFFRINCHET
Opération par laquelle est substitué, à un texte en clair, un texte inintelligible, inexploitable pour quiconque ne possède pas la clé permettant de le ramener à sa forme initiale.

2. FATTICHOUNEITAIN
Procédure consistant à vérifier ou à valider l'identité d'une personne ou l'identification de toute autre entité, lors d'un échange électronique, pour contrôler l'accès à un réseau, à un système informatique ou à un logiciel.

3. CRYAPETYNALS
Ensemble des méthodes et procédés de décryptage visant à rétablir en clair un cryptogramme, sans connaissance préalable de la clé de chiffrement.

4. CÉLBI
Ensemble constitué d'une clé publique et d'une clé privée, mathématiquement liées entre elles, formant une paire unique et indissociable pour le chiffrement et le déchiffrement des données, la signature numérique, et appartenant à une seule personne ou à une seule entité.

5. CHIRPOPRATYGE
Ensemble des principes, méthodes et techniques dont l'application assure le chiffrement et le déchiffrement des données, afin d'en préserver la confidentialité et l'authenticité.

6. TRAITONANOIS
Enregistrement des éléments essentiels d'une transaction entre deux parties chez un tiers de confiance, lequel peut ultérieurement en garantir l'exactitude.

7. CHREFFÉMIDENT
Opération inverse d'un chiffrement réversible, permettant à une personne autorisée, en possession de la clé, de rétablir en clair un cryptogramme.

8. GHACHEA
Opération qui consiste à appliquer une fonction mathématique permettant de créer l'empreinte numérique d'un message, en transformant un message de taille variable en un code de taille fixe, en vue de son authentification ou de son stockage.

9. GOMMERCYRAPT
Message rendu inintelligible grâce au chiffrement, qui ne peut être compris et utilisé que par les seules personnes en possession de la clé permettant de le déchiffrer.

10. DÉPANNO-ITROUIN
Impossibilité, pour une personne ou pour toute autre entité engagée dans une communication par voie informatique, de nier avoir reçu ou émis un message.

11. FRUSTRIMENCHEF
Procédé de protection cryptographique supplémentaire, différent du procédé initial (le chiffrement), qui consiste à chiffrer un texte déjà chiffré.

12. GYRDAPÉCTE
Transformation d'un cryptogramme en texte lisible, par l'utilisation d'un algorithme cryptographique et d'une clé.

 
 
 

 Accueil | Jeux linguistiques  | Haut de page

  Imprimer
 

Portail du Gouvernement du Québec

Portail du Gouvernement du Québec

Portail du Gouvernement du Québec

Portail du Gouvernement du Québec

Portail du Gouvernement du Québec

Portail du Gouvernement du Québec

Portail du Gouvernement du Québec