Site de l'Office québécois de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec
 Publications et services linguistiques
 Bibliothèque virtuelle
 Technologies de l'information
 Testez vos connaissances
 Jeux linguistiques
 Données sociolinguistiques
 Liens utiles

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site
Correspondances du 5 avril 2007
Imprimer

 Accueil | Jeux linguistiques

Mouvements de personnel

Associez chaque terme lié à la gestion des ressources humaines, dans la colonne de gauche, à la définition correspondante dans la colonne de droite.

Les termes employés dans ce jeu figurent dans le carnet Pour une convention collective… en bons termes; n'hésitez pas à le consulter pour en savoir davantage sur les termes utilisés dans les conventions collectives et dans la gestion des ressources humaines.

1. attrition
a) Rupture volontaire du contrat de travail à l’initiative du salarié.
2. congédiement
b) Mesure de déclassement hiérarchique prise à titre de sanction disciplinaire.
3. déclassement
c) Réduction naturelle de l’effectif d’un organisme ou d’une entreprise par suite de décès, de maladie, de retraite ou en raison de départs volontaires.
4. démission
d) Acte par lequel l’employeur rompt d’une façon définitive le contrat de travail du salarié pour des motifs imputables à ce dernier, qu’ils soient d’ordre disciplinaire ou non.
5. licenciement
e) Affectation d’un salarié ou d’un groupe de salariés à de nouveaux postes en raison de la suppression d’emplois, de la modification en profondeur des tâches ou de l’inadaptation aux changements.
6. mutation
f) Affectation à un poste comportant plus de responsabilités et une rémunération plus élevée.
7. promotion
g) Acte par lequel l’employeur rompt d’une façon définitive le contrat de travail du salarié sans qu’il y ait faute de la part de ce dernier, mais pour des motifs d’ordre économique ou technique.
8. reclassement
h) Action d’un salarié qui évince un autre salarié de son poste pour l’occuper à son tour, généralement en vertu du critère d’ancienneté.
9. rétrogradation i) Reclassement d’un salarié à un poste de classification inférieure à cause de son inaptitude à remplir la fonction qu’il occupait ou en raison de circonstances économiques.
10. supplantation j) Affectation, au sein d’une même organisation, d’un salarié à un nouveau poste avec une rémunération identique à celle de son activité précédente et des responsabilités du même niveau professionnel.

 

 Accueil Jeux linguistiques  | Haut de page

 
   
   
  Imprimer
 

Portail du Gouvernement du Québec