Site de l'Office québécois de la langue française

Barre de navigation Accueil Plan du site Courrier Coordonnées English section Site officiel du Gouvernement du Québec

 Mission et rôle
 Organigramme
 Membres de l'Office
 Coordonnées
 Bureaux
 Communiqués
 Rapports annuels

Page du GDT et de la BDL

Recherche dans le site

L'Office québécois de la langue française modernise ses pratiques
Imprimer

 Accueil

Montréal, le 18 octobre 2013. – La ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy, et le président-directeur général par intérim de l'Office québécois de la langue française, M. Jacques Beauchemin, ont présenté aujourd'hui les mesures concrètes qui ont été implantées, de même que celles qui sont en cours de réalisation, visant à moderniser les pratiques à l'Office. L'organisme souhaite ainsi accroître la transparence et l'efficience de ses interventions. Les changements effectués font suite à la volonté exprimée par Mme De Courcy, en mars dernier.

Un traitement des plaintes plus efficace

Les changements apportés au suivi et au traitement des plaintes permettront d'obtenir des gains d'efficacité importants. Dorénavant, toute personne qui souhaite signaler une infraction à l'Office peut remplir un nouveau formulaire de plainte interactif, disponible en ligne, à partir d'aujourd'hui, dans le site de l'Office. Cet outil accessible, qui se veut aussi un guide et un accompagnateur pour le plaignant, permettra d'accélérer le traitement des plaintes.

L'Office tiendra compte de la nature de la plainte ainsi que des liens du plaignant avec la situation dénoncée. Ainsi :

  1. Lorsque la plainte relève de l'intérêt direct et personnel du plaignant, l'Office effectuera un suivi personnalisé. Il peut s'agir, par exemple, d'une plainte sur la langue du travail ou sur la langue d'un document transmis par un membre d'un ordre professionnel.
     
  2. Lorsque la plainte comporte un intérêt collectif et général, l'Office en accusera réception et il évaluera la gravité de l'infraction et son impact dans l'espace public pour en établir l'ordre de priorité. Les plaintes relatives à l'affichage, à la publicité commerciale ou encore aux inscriptions sur un produit de consommation entreront notamment dans cette catégorie. En concentrant ses efforts sur les dossiers prioritaires, l'Office pourra mettre en œuvre des stratégies sectorielles qui faciliteront le règlement des problèmes à la source.

L'Office estime qu'actuellement, les plaintes d'intérêt collectif et général représentent 95 % des quelque 4000 plaintes reçues chaque année, tandis que les plaintes d'intérêt direct et personnel représentent 5 % de l'ensemble. L'Office rendra compte de ses interventions lors du dépôt de son rapport annuel.

Mieux soutenir les entreprises et les citoyens

Dans le but d'améliorer les services aux entreprises et aux citoyens, une commissaire à la qualité des services est en fonction depuis juin dernier. En effectuant un suivi lorsqu'il y a insatisfaction à l'égard de ses services, l'Office s'assure aussi d'une amélioration continue de ses pratiques. Dans la foulée, l'Office a instauré une nouvelle politique en matière d'amélioration de la qualité des services et il a bonifié sa Déclaration de services aux citoyens.

De plus, un guide sur les Bonnes pratiques linguistiques dans les entreprises est maintenant disponible. Il constitue un outil concret, axé sur des résultats, qui encourage les entreprises à adopter une approche proactive dans la francisation des milieux de travail.

Par ailleurs, l'Office travaille actuellement à l'élaboration d'un guide d'application de la Charte et de ses règlements qui permettra d'expliquer au grand public l'esprit de la loi, ses dispositions et leur portée ainsi que la façon dont l'organisme les applique. Le contenu du guide sera diffusé au fur et à mesure de sa réalisation d'ici la fin décembre. Une section exposant les grands fondements de la Charte et ses principes directeurs sera ainsi mise en ligne dans un avenir rapproché.

À l'aide de ces mesures, l'Office entend soutenir davantage les entreprises pour que le français y soit la langue normale et habituelle de fonctionnement et afin de maintenir la relation de confiance qui l'unit à ces partenaires essentiels.

Un organisme tourné vers l'avenir

Le rôle de la commissaire et ses coordonnées ainsi que le nouveau formulaire de plainte en ligne seront diffusés largement, notamment par l'entremise de nos partenaires du monde des affaires, afin que l'Office puisse recevoir les suggestions et les critiques qui lui permettront de bonifier ses actions au fil du temps.

Par ailleurs, les travaux de préparation du Plan stratégique 2013-2016 vont bon train. Cette planification formalisera la vision d'avenir de l'Office. L'organisme est bien plus qu'un « bureau des plaintes ». Il doit accompagner la société québécoise pour qu'elle relève avec succès le défi que constitue l'atteinte du grand objectif de la Charte de la langue française : faire du français la langue commune du Québec, dans le respect des droits et des particularités de tous.

Des changements essentiels pour renforcer le français au Québec

Lors de son intervention, la ministre a souligné le rôle que joue l'Office québécois de la langue française dans la promotion du français, pilier de l'identité québécoise, et dans l'application de la Charte de la langue française depuis plus de 30 ans. « La direction et le personnel de l'Office ont entrepris avec énergie et dynamisme ces changements dans leur approche et leurs méthodes de travail.

» Je suis convaincue que ces changements répondent aux attentes des entreprises, qui souhaitent être mieux outillées et accompagnées dans la francisation de leur milieu de travail. Les nouvelles façons de faire de l'Office auront un impact aussi important que nécessaire pour renforcer la place du français au Québec, comme langue commune, comme langue d'intégration, de service et de travail », a conclu Mme Diane De Courcy.

Le formulaire de plainte interactif est en ligne dans la section Plaintes du site de l'Office, à l'adresse www.oqlf.gouv.qc.ca. On peut joindre la commissaire à la qualité des services au numéro 1 855 871-4606.

À propos de l'OQLF

L'Office québécois de la langue française veille à ce que le français soit la langue normale et habituelle du travail, des communications, du commerce, des affaires et de l'Administration. Il enrichit la terminologie et offre des outils et des services linguistiques. L'Office assure le respect de la Charte de la langue française et surveille la situation linguistique du Québec.

 

– 30 –

Source : 
Jean-François Lemieux
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles
et ministre responsable de la Charte de la langue française
514 873-9940
jean-francois.lemieux@micc.gouv.qc.ca

Renseignements :
Jean-Pierre Le Blanc
Porte-parole
Office québécois de la langue française
514 873-6567
jean-pierre.leblanc@oqlf.gouv.qc.ca

 
 

Portail du Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

    Imprimer