Accueil | Vocabulaires

Pleins feux sur les Paralympiques d’hiver

En 1948, le Dr Ludwig Guttman, qui travaille dans un hôpital anglais auprès d’anciens militaires, constate que la tenue de compétitions sportives encourage la réadaptation des personnes atteintes de paraplégie. C’est alors que sont organisées les premières compétitions sportives pour athlètes ayant une déficience. Il faudra cependant attendre à 1960 pour assister aux premiers Jeux paralympiques d’été et à 1976 pour les jeux d’hiver. Les Paralympiques se déroulent au même endroit que les Jeux olympiques, deux semaines plus tard, et leur devise est « L’esprit, le corps et l’âme ». Les sports présentés aux Jeux paralympiques d’hiver sont : le biathlon, le curling en fauteuil roulant, le hockey sur luge, le ski alpin et le ski de fond. Les athlètes qui participent aux Jeux paralympiques sont des sportifs de très haut niveau, qui présentent une déficience motrice ou visuelle. Ils sont classés par catégories en fonction de leur déficience et des aides techniques qu’ils utilisent.

À l’occasion des jeux de Pyeongchang, l’Office québécois de la langue française vous présente un aperçu de la terminologie des Jeux paralympiques d’hiver. Les fiches terminologiques correspondant aux termes présentés dans l'index ci-dessous, ainsi que d’autres fiches portant sur les sports olympiques d’hiver, sont diffusées dans Le grand dictionnaire terminologique.

Les liens ci-dessous s'ouvriront dans une nouvelle fenêtre.

Date de la dernière mise à jour : 9 février 2018
Québec
© Gouvernement du Québec, 2018